Articles par :

admin2830

SOUTIEN COLIBRIS

SOUTIEN COLIBRIS 150 150 Mamans Louves

Bonjour et bienvenue !

Nous avons mis en place le dispositif SOUTIEN COLIBRIS pour aider les parents, enfants, adolescents et enseignants à traverser cette période difficile, qui, même si certaines choses s’apaisent de manière concrète dans notre quotidien, est encore source de difficultés voire de souffrance psychologique.

Nous sommes une équipe de psychologues et thérapeutes expérimentés et spécialisés dans le soutien aux personnes vivant des épreuves ou des traumatismes psychiques. Tous engagés pour le bien-être de chacun(e) et en priorité de nos jeunes.

Le dispositif SOUTIEN COLIBRIS consiste en des séances de soutien psychologique par visio, en groupe, d’une durée de 1h30. Plusieurs options sont proposées : un groupe pour les parents, un groupe pour les enfants d’âge école primaire, un groupe pour les adolescents d’âge collège, et un groupe pour les enseignants.
Pendant le temps passé ensemble, un(e) psychologue permettra à tous de partager leurs vécus et de comprendre les difficultés en cours, et donnera aussi des conseils de régulation émotionnelle (avec des supports vidéo qui seront transmis en fin).

Pour toutes questions merci d’utiliser l’adresse mail suivante : soutiencolibris[at]protonmail.com

Soutien Enfants
Soutien Parents
Soutien Enseignants

Rallye des Gazelles 2023

Rallye des Gazelles 2023 1280 904 Mamans Louves

Avec VOTRE soutien,
Nous roulerons pour L’ENFANCE ET SES LIBERTÉS.
Samedi 14 MAI A SÈTE
Rejoignez-Nous

Les Enfants Au Coeur

Les Enfants Au Coeur 1920 1200 Mamans Louves

💞 « Les Enfants Au Cœur » Emission Mamans Louves qui dénonce la maltraitance des enfants dans les écoles depuis les protocoles sanitaires. ( voir la chaîne : https://www.youtube.com/c/mamanslouves )

Épisode 1

#1 – Ce dimanche 20 février 2022, au programme :
📌 5 témoignages de parents
📌 Interventions d’enseignants, de professionnels en droit et psychologie
📌 Présentée par Roxane CHAFEI et Pierrick THEVENON

Épisode 2

#2 – Ce dimanche 27 février 2022, au programme :
📌 Témoignages de parents et de professeurs
📌 Interventions d’enseignants, de professionnels en droit et économie sociale et familiale
📌 Présentée par Roxane CHAFEI et Pierrick THEVENON

Épisode 3

#3 – Ce dimanche 06 mars 2022, au programme :
📌 Témoignages de parents
📌 Intervention de Madame Laurence MULLER-BRONN, sénatrice
📌 Intervention de Madame Diane PROTAT, avocat au barreau de Paris
📌 Présentée par Roxane CHAFEI et Pierrick THEVENON

Épisode 5

#5 – Ce dimanche 20 mars 2022, au programme :
📌 Bilan psychologique des enfants
📌 Intervention de 2 psychologues

Épisode 6

#6 – Mardi 29 mars à 21h00
🎯Les dérives du journalisme
ℹ️ Les Mamans Louves qui défendent l’intérêt supérieur des enfants et l’autorité parentale ont été assimilées à une mouvance anti système par la chaîne W9.
Mais qu’en est-il réellement ?
🟣Nous recevrons un invité d’honneur, Armel Joubert De Ouches, journaliste aguerri qui apportera un regard professionnel sur la situation médiatique actuelle.
👉🏼À l’heure où les enfants vivent une détresse psychologique sans précédent, l’omerta des médias et la manipulation posent question.
🎥Armel Joubert De Ouches a réalisé récemment un reportage sur la détresse des jeunes, à visionner ici :
http://citizen-light.fr/les-enfants-d…

Les témoignages :

Nos passages télévisés :

NOTRE BILAN D’IMPACT

NOTRE BILAN D’IMPACT 1280 906 Mamans Louves


ACTIONS LOBBYING POLITIQUE

ACTIONS LOBBYING POLITIQUE 1520 1072 Mamans Louves
Synthèse comparative des programmes politiques

>>> Cliquez pour ouvrir le PDF <<<

Une synthèse de notre action rdv politique et des rencontres effectués avec les candidats à l’élection présidentielle. Programme des candidats concernant les enfants et les politiques sanitaires sur les sujets qui nous intéressent concernant les enfants.

Nous Rejoindre

Nous Rejoindre 2574 1698 Mamans Louves

Pour nous rejoindre avec l’application “Telegram” au plus proche de chez vous, nous vous recommandons de rejoindre :
“le Canal des Mamans Louves”
“Le Groupe de discussion des Mamans Louves”
– un Groupe régional ci-dessous :

Choisir votre région sur la carte et rejoignez votre canal Telegram

Auvergne - Rhône - Alpes : 12 Départements
– 03 . 63 . 15 . 42 . 43 . 69 . 01 . 07
– 26 . 38 . 73 . 74
https://t.me/+EGglovhtzjw0Y2Jk
Île-de-France : 8 Départements
– 75 . 77 . 78 . 91 . 92 . 93 . 94 . 95
https://t.me/joinchat/CZJAHgfm-UFhNDA0
Nord-Est : 21 Départements
– 62 . 59 . 80 . 60 . 02
– 08 . 51 . 10 . 55 . 52 . 54 . 88 . 67 . 68
– 89 . 58 . 21 . 71 . 70 . 39 . 25
https://t.me/+LvUc5zd5-Es1MjM0
Nord-Ouest : 20 Départements
– 28 . 45 . 41 . 18 . 37 . 36
– 76 . 27 . 61 . 14 . 50
– 29 . 22 . 56 . 35
– 53 . 72 . 44 . 49 . 85
https://t.me/+Yvu0ZkZAnj0wYzhk
Nouvelle-Aquitaine : 12 Départements
– 17 . 79 . 86 . 87 . 23 . 16 . 19 .24 .33 .47 40. 64
https://t.me/+AFplilvkcWNlNDNk
Occitanie : 13 Départements
– 65 . 32 . 82 . 46 . 09
– 31 . 81 . 12 . 48 . 30
– 34 . 11 . 66
https://t.me/+QbTAU083OTAzNTI0
Provence - Alpes - Côte d'Azur : 6 Départements
– 04 . 05 . 06 . 13 . 83 . 84
https://t.me/+xnf07USzJfYwYzM0
Corse : 2 Départements
Dom-Tom : 5 Départements
– 971 . 972 . 973 . 974 . 976
https://t.me/+2CPKWISzJuhmMTY0

Appel au soutien des Élus

Appel au soutien des Élus 1800 2540 Mamans Louves

L’IMPACT DE LA CRISE SANITAIRE SUR LA SANTÉ MENTALE DES ENFANTS ET DES JEUNES

L’IMPACT DE LA CRISE SANITAIRE SUR LA SANTÉ MENTALE DES ENFANTS ET DES JEUNES 904 1280 Mamans Louves

Appel à témoignages

Appel à témoignages 1794 2546 Mamans Louves

À tous les parents, nous avons besoin de vos témoignages sur ce que vivent nos enfants à l’école, dans le but de montrer qu’ils sont des milliers de victimes de ces mesures sanitaires.

À des fins de certification, merci d’accompagner vos témoignages d’une copie de votre pièce d’identité. Si toutefois vous ne souhaitez pas fournir une pièce d’identité, merci de bien vouloir signer vos documents.

Vos témoignages ne seront pas rendus publics de façon reconnaissable et seront conservés de façon sécurisée.

Voici le modèle à télécharger

Masque, test, culpabilité: Le protocole sanitaire dans les écoles maltraite-t-il les enfants?

Masque, test, culpabilité: Le protocole sanitaire dans les écoles maltraite-t-il les enfants? 800 450 Mamans Louves

Ligne Droite • La matinale de Radio Courtoisie

Avec Nicolas Landy, coordinateur du collectif Parents Atterrés
Avec Roxane Chafei et Alexis Da Silva, membres du mouvement Mamans Louves
Avec Béatrice Rosen, actrice et lanceuse d’alerte sur la maltraitance des enfants

Visionner l’émission : https://odysee.com/@LigneDroiteMatinale:8/YT-Enfants-maltraités:7

Ligne Droite est une émission indépendante. Afin de la sauvegarder, Ligne Droite refuse toute ressource publicitaire et ne vit que grâce à ses auditeurs. Vous pouvez nous soutenir à https://bit.ly/SoutenirLigneDroite

Les Mamans Louves : le rempart des enfants de France et d’outre-mer

Les Mamans Louves : le rempart des enfants de France et d’outre-mer 3618 2038 Mamans Louves

Après plus de 2 ans de crise sanitaire et 18 mois d’application mécanique des protocoles sanitaires en milieu scolaire, l’heure est venue pour toutes ces mères présentes sur l’ensemble du territoire de faire barrière à la maltraitance installée auprès des enfants au prétexte de la gestion de crise sanitaire.

“18 mois que les enfants subissent les mesures sanitaires. Le bilan est indéniable, nos enfants sont en détresse psychologique! Il est urgent de les remettre au centre de toutes les préoccupations, et de réinstaurer un climat de sécurité pour qu’ils puissent s’épanouir dans la sérénité”

Ce mouvement de mères, représente l’instinct de chaque mère dont les entrailles sont touchées, dès lors qu’on fait du mal à leur petit.
“Comment ne pas réagir lorsqu’on sait que son petit est danger ?”
Ces mamans sont déterminées à réinstaurer un monde vivable pour leurs enfants, qui sont aujourd’hui en toute impunité, malmenés dans les établissements scolaires, éprouvés par la projection de la peur des adultes.

Dans une société équilibrée, ils devraient être la population à protéger.
Or les valeurs ont été totalement inversées, et on demande désormais aux enfants de
protéger les adultes. Difficile d’imaginer que les enfants puissent eux-
mêmes devenir des adultes équilibrés et épanouis demain, alors qu’on les fait grandir dans la peur et la culpabilité.

Les enfants ne vivent qu’à travers les gestes barrières, leurs émotions cachées derrière leurs masques, sans cesse réprimandés car ils cherchent simplement à respirer librement.
Quelle enfance ont-ils ? Nous pouvons effectivement nous poser la question.
L’objectif des mamans louves est donc d’obtenir un débat public, afin que la détresse des enfants puisse être entendue par les responsables de ceux qui prennent les décisions.
Elles ont la ferme intention de faire respecter l’autorité parentale des parents, largement dérobée au prétexte de la gestion épidémique, car rien ne saurait justifier que l’état se substitue aux parents pour les décisions qui influent sur le devenir des enfants, en matière de santé comme d’éducation.

Le 4 novembre 2021, elles se sont rassemblées à paris près de l’Élysée, pour déposer cette demande à l’Élysée.

A ce jour, le gouvernement ne semble pas pressé de répondre à leurs interrogations, qui pourtant reflète l’inquiétude qu’elles ont pour l’avenir de leurs enfants.
Précisons que la situation mentale catastrophique des enfants n’est pas méconnue des instances qui dirige notre pays.
Les prises de parole sur le sujet, ont été largement relayées par les médias officiels.
Qu’attend notre pays pour prendre ses responsabilités vis à vis de cette situation catastrophique ? C’est à chaque citoyens de s’interroger.

Pour rejoindre le mouvement

Facebook : mamans louves en action

Mail : mamanslouves@protonmail.com

Les “Mamans Louves” se rassemblent devant le ministère de l’Éducation nationale

Les “Mamans Louves” se rassemblent devant le ministère de l’Éducation nationale 720 500 Mamans Louves

Elles étaient une dizaine à s’être donné rendez-vous à 16 heures, ce jeudi 16 décembre, devant le ministère de l’Éducation nationale, rue de Grenelle à Paris, pour demander un dialogue avec le gouvernement. Les “Mamans Louves” craignent l’instauration d’une obligation vaccinale pour les enfants. Elles protestent également contre le port du masque à l’école.

Sur place, elles ont été accueillies par la police. Faisant une croix sur le dialogue, les forces de l’ordre n’ont pas laissé le mouvement pacifiste s’installer. La situation relevait presque de l’absurde : la police repoussait les militantes toujours un peu plus loin du ministère, dans la même rue, jusqu’à les raccompagner aux portes du métro. Interrogées pendant cette manifestation, les Mamans Louves nous ont confié être choquées par la lourdeur policière et le refus du ministère, allant jusqu’à parler de “dictature”.

Soulignant ne pas être « antivaccins », elles demandent juste à ne pas être forcées à vacciner leurs enfants. Elles sont loin d’être les seules : selon un sondage Elabe paru mercredi 15 décembre, 7 parents sur 10 s’opposent à la vaccination de leurs enfants de 5 à 11 ans. Par ailleurs, Martin Blachier et Marie-Estelle Dupont ont récemment cosigné une pétition pour leur permettre de profiter d’une rentrée normale en 2022, tandis que le Dr Robert Malone s’est fendu d’une intervention médiatique pour mettre en garde contre la vaccination des enfants.

Auteur(s): FranceSoir

Nos enfants dans cette crise : situation & perspectives

Nos enfants dans cette crise : situation & perspectives 2048 1152 Mamans Louves

Mercredi 1er décembre, à 20h00, visioconférence en live sur la thématique de l’enfance.

Animée par Pierrick et Laëtitia, porte-paroles du collectif Libertad, cette visioconférence réunit un ensemble de personnes mobilisées pour l’enfance dans cette crise :

➡ Mamans Louves en Action – #Debatpublicpournosenfants
➡ Enfance & Libertés
➡ Collectif de sante pediatrique – Reinfo
➡ Une psychologue

Au programme :

✅ présentation des intervenants et collectifs représentés

✅ la situation actuelle des enfants, impact des mesures

✅ les actions réalisées par les collectifs représentés, les projets à venir, les suggestions, comment les aider et les soutenir

✅ le point juridique : les recours, éléments de défense des parents

✅ l’école à la maison : comment ça marche, témoignages

✅ réponses aux questions posées sur le tchat

A revoir ici : Vidéo-Live du 1er décembre 2021

Journée internationale pour les droits de l’enfance

Journée internationale pour les droits de l’enfance 1280 720 Mamans Louves

En cette journée internationale des droits de l’enfance, nous Mamans Louves, écrivons à l’unisson, partout en France et en Outre-mer, à nos préfets et nos élus pour leur demander d’appuyer notre demande de #DebatPublicPourNosEnfants auprès d’@EmmanuelMacron#MamansLouves

Manifestation devant l’Élysée le jeudi 4 novembre 2021

Manifestation devant l’Élysée le jeudi 4 novembre 2021 678 381 Mamans Louves

Manifestation devant l’Elysée pour protester contre l’étatisation progressive de la relation familiale et contre la confiscation de la vie privée par le gouvernement. Nous demandons à Emmanuel Macron un débat public !

Mamans Louves : « On sera devant l’Élysée, pour demander un débat public, pour nos enfants »

Mamans Louves : « On sera devant l’Élysée, pour demander un débat public, pour nos enfants » 2560 1362 Mamans Louves

Interview NEXUS

Les Mamans Louves est un mouvement, composé uniquement de femmes, créé pour la défense, la protection et l’avenir des enfants. Réagissant notamment aux décisions et aux mesures prises dans le contexte de la crise Covid, elles manifesteront devant l’Élysée le jeudi 4 novembre, à 14h, afin de réclamer à Emmanuel Macron un débat public. Pour celles qui ne peuvent se rendre à Paris : les Mamans Louves sont déjà implantées dans toutes les régions, avec une référente locale. La porte-parole du mouvement, Roxane Chafei, nous explique dans cette interview ses motivations et ses ambitions.

Voir la vidéo : https://www.youtube.com/watch?v=Aw668d80BNo

FRANCE 24 – Après le Covid-19, le spectre d’une épidémie de suicides en France ?

FRANCE 24 – Après le Covid-19, le spectre d’une épidémie de suicides en France ? 719 405 Mamans Louves

Depuis plusieurs mois, psychiatres et psychologues à travers le monde alertent sur l’état mental des populations confrontées aux restrictions sanitaires dans le cadre de la lutte contre la pandémie de Covid-19. Alors que le Japon a enregistré un nombre plus élevé de suicides, en France, le sentiment de solitude et de mal-être augmente.

C’est une première depuis 11 ans. Le nombre de suicides au Japon, qui possède déjà l’un des taux les plus élevés au monde, a augmenté en 2020. Un problème de santé publique jugé suffisamment grave pour que le Premier ministre, Yoshihide Suga, désigne un “ministre de la Solitude”, vendredi 19 février.

Tetsushi Sakamoto aura la lourde tâche d’endiguer ce fléau qui pourrait avoir été favorisé par l’essor du télétravail et le manque de relations sociales engendré par les restrictions pour lutter contre le Covid-19.  

Pratiquement 21 000 personnes se sont suicidées au Japon l’année dernière, soit 750 de plus qu’en 2019. Une hausse d’autant plus marquante qu’elle intervient après une décennie de baisse du nombre de suicides.https://a69546bdce4a04ac9033322442fc1e60.safeframe.googlesyndication.com/safeframe/1-0-38/html/container.html?n=0

Cette augmentation est particulièrement visible chez les femmes, qui occupent souvent les emplois les plus précaires dans l’archipel. 

Les chiffres des suicides des jeunes de moins de 18 ans sont également alarmants : plus de 300 élèves du primaire et du secondaire se sont suicidés entre début avril et fin novembre 2020, un bond de près de 30 % par rapport à la même période l’année précédente.

Depuis le début de la pandémie, des experts du monde entier s’alarment des risques d’augmentation des suicides en raison de facteurs comme le stress, les difficultés économiques ou encore les abus familiaux.

Signes inquiétants

Pour le moment, impossible de savoir si la France, qui possède l’un des taux de suicide les plus élevés d’Europe, avec 9 000 décès par an, a connu une flambée de cas durant cette crise sanitaire. Des statistiques solides ne seront pas disponibles avant plusieurs années.

Cependant, plusieurs études indiquent que le sentiment de solitude et de mal-être a augmenté au sein de la population. Entre les confinements, les couvre-feux, les fermetures des bars et restaurants, des salles de spectacles… l’épidémie de Covid-19 a porté un sérieux coup à la vie sociale de millions de personnes qui peuvent souffrir plus ou moins fortement de cet isolement.

Selon une étude Ipsos publiée fin janvier pour l’association Astrée, près de 18 % des personnes interrogées, soit 1 Français sur 5, affirment se sentir toujours ou souvent seules, contre 13 % en 2018. En outre, le sondage montre que 63 % des individus souffrant de solitude ont eu des pensées suicidaires.

Des signes inquiétants remontent également du terrain de la part de professionnels aguerris. Les numéros d’écoute comme SOS Amitiés sont débordés assure Françoise Facy. “Nos associations adhérentes constituent des points d’alerte et tous les numéros d’écoute nous indiquent que le nombre d’appels a explosé”, explique l’ancienne présidente de l’Union nationale de prévention du suicide (UNPS) contactée par France 24.

“Il faut toutefois distinguer, l’idéation, la pensée suicidaire, du passage à l’acte avec la tentative de suicide”, nuance Françoise Facy.

Jeunes en première ligne

Les étudiants sont régulièrement cités parmi les segments de la population mondiale les plus fragilisés par la crise sanitaire. Aux États-unis, les statistiques nationales sur les suicides d’adolescents ne sont pas encore disponibles mais certaines situations au niveau local donnent une tendance particulièrement frappante. 

Dans un comté du Nevada, qui englobe Las Vegas, 19 élèves se sont suicidés depuis mars, plus du double du chiffre de 2019. S’ils ne peuvent être attribués directement à la pandémie, les autorités ont décidé d’accélérer le calendrier de réouverture des écoles.

En France, selon une enquête publiée en janvier pour la Fondation FondaMental, près d’un jeune sur trois a eu des “pensées suicidaires” ces derniers mois.

Sylvie Tordjman, chef du pôle hospitalo-universitaire de psy­chia­trie de l’enfant et de l’adolescent de Rennes, révèle à France 24 que ses services ont enregistré deux fois plus d’épisodes de “crises suicidaires”  et de “troubles anxio-dépressifs” durant cet hiver par rapport à la même période de l’année dernière.

La professeure en pédopsychiatre explique ce phénomène notamment par le “dérèglement des horloges biologiques” durant le confinement et le reconfinement, “terrain de vulnérabilité aux troubles anxieux et dépressifs” ou encore le “manque d’activité physique” induit par la sédentarité.

Prise de conscience

En France, pour venir en aide aux jeunes fragilisés, les pouvoirs publics ont lancé, début février, “le chèque psy” qui doit permettre à des étudiants de bénéficier de trois consultations gratuites chez un psychologue ou un psychiatre. 

Plusieurs plateformes d’informations ont également vu le jour comme “Écoute étudiants Île-de-France”.

“Cette plateforme permet aux jeunes d’avoir des conseils et surtout un accès direct à des professionnels de santé compétents”, précise le psychologue clinicien Jean Petrucci.

Les services de santé destinés aux étudiants sont en effet souvent démunis face à la demande de jeunes en détresse psychique. En France, on estime qu’il y a seulement 1 psychologue pour 30 000 étudiants.

“La crise du Covid a été un révélateur pour bon nombre de sujets. Cette situation inouïe a mis en lumière certaines fragilités de notre système de santé, assure Jean Petrucci. Heureusement, on est en train d’en prendre conscience”.

Texte par : Grégoire SAUVAGE