ACTION COMMISSION PARLEMENTAIRE OPECST

ACTION COMMISSION PARLEMENTAIRE OPECST

ACTION COMMISSION PARLEMENTAIRE OPECST 728 706 Mamans Louves

OPECST : Office parlementaire d’évaluation des choix scientifiques et technologiques

La commission parlementaire menée par l’OPECST sur les effets indésirables graves des vaccins covid ne veut pas retranscrire et rendre public les auditions de Vincent PAVAN, Emmanuelle DARLES, Christine COTTON, Melodie pour OÙ EST MON CYCLE, Marc Doyer pour Verity et d’autres témoignages !

NOUS avons la responsabilité de ne pas LAISSER FAIRE CELA !
S’ils enterrent ces auditions c’est une catastrophe pour TOUS et un LAISSER-PASSER pour la vaccination obligatoire des enfants

🔴NOUS DEVONS TOUS NOUS MOBILISER RAPIDEMENT et ENVOYER un e-mail individuellement à :

secretariat-opecst@assemblee-nationale.fr

anne-lise.meurier@clb-an.fr
b.rouge@senat.fr
a.adenot@senat.fr

Proposition de mail à envoyer :

Sujet: Demande à propos des auditions publiques OPECST

Contenu

Une commission d’enquête a été ouverte au vu des effets indésirables de la vaccination Covid remontés par des scientifiques mais aussi par la société civile.

En tant que parlementaire, dont l’une des missions est de porter les voix citoyennes, vous avez un devoir de transparence, qui dans le cas de la commission de l’OPECST semble ne pas être respecté, puisque les auditions de Mr Vincent PAVAN, Emmanuelle DARLES et Christine COTTON n’ont pas été rendues publiques.

Nous sommes en droit de vous interroger sur les raisons qui vous conduisent à ce refus, et dans ce cas précis qui empêche tout débat scientifique alors qu’il est l’essence même de la science.

Cette absence de diffusion d’informations à tous les parents de France s’avère gravissime, au vu des rapports présentés lors des auditions et rendus publics par les auteurs ainsi qu’au vu des rapports émis par l’ANSM concernant les signaux déjà identifiés et potentiels sous surveillance.

Nous avons la responsabilité en tant que parents d’être les garants de la santé de nos enfants.
Pour cela, nous devons avoir accès à toutes les informations qu’elles soient favorables ou non au vaccin, nous permettant de fonder notre consentement de façon libre et éclairé pour tout acte médical.

Ce manque de transparence nous amène aussi à nous interroger.

Nous, Mamans Louves, avons reçu lors de nos émissions, des familles dont les enfants ont été victimes des effets indésirables du vaccin, tout comme le collectif « où est mon cycle » ainsi que l’association Verity France, que vous avez reçu lors des auditions.

S’agit-il pour toutes ces victimes de malheureux concours de circonstances ?

Par ailleurs, de nombreux scientifiques à travers le monde dénoncent la dangerosité de ces dits vaccins. Ces sommités que vous connaissez forcément, avait une parole scientifique légitime et crédible jusqu’ici, sont désormais exclus du débat scientifique, et sont censurés.

Pourquoi ces scientifiques n’ont plus légitimité à être entendus ?

Nos inquiétudes sont légitimes au vu des projets annoncés par la commission européenne au sujet de la vaccination des enfants dès la rentrée scolaire.

Nous vous rappelons qu’auparavant pour beaucoup moins d’effets indésirables d’un médicament, certaines AMM auraient été suspendues. Pourquoi dans le cas présent est-ce différent ?

D’autre part, il est établi que le vaccin empêche seulement de faire des formes graves. Pour les enfants en bonne santé, le bénéfice à la vaccination est nul.

Aussi s’il n’y a qu’un seul risque à la vaccination, nous avons le devoir de le considérer pour préserver leur santé.
Vous connaissez comme nous les leviers de chantage à la vaccination appliqués aux jeunes populations qui se voient exclus de leurs activités sportives et culturelles s’ils ne sont pas vaccinés.
Et vous avez pu également constater que l’autorité parentale a largement été décimée, l’état se substituant à des décisions qui normalement se font en concertation entre les parents et les médecins traitants.

Il serait irresponsable de concourir à cette course à la vaccination au vu des éléments que vous avez à votre connaissance.

Nous avons la responsabilité commune de veiller à faire respecter l’intérêt supérieur des enfants.

Nous exigeons donc que les auditions de Vincent PAVAN, Emmanuelle DARLES, Christine COTTON, Melodie FERON pour OÙ EST MON CYCLE, Marc DOYER et Frédéric BELTRA pour Verity France, soient rendues publiques dans le cadre de la Commission parlementaire sur les effets indésirables des vaccins contre la Covid-19.

Nous sommes persuadées qu’en tant que sénateurs ou parlementaires mais aussi et surtout, pères et mères de familles, que vous répondrez favorablement à cette demande, ayant conscience des dommages engendrés si nous continuons à ne pas faire preuve de précautions.

Veuillez agréer, Monsieur Villani, Mesdames, Messieurs les sénateurs et parlementaires, nos salutations distinguées.